Le paysage classique en Chine : espace narratif et espace symbolique

dans le cadre du séminaire Histoire de la culture visuelle en Asie orientale : ESPACES (II) de l’EHESS

19 janvier 2022, 15h30-17h30
Cédric Laurent (Université Rennes 2)

Après avoir brièvement décrit les différents formats et avoir souligné les modalités essentielles de la composition et de la visualisation des peintures chinoises, nous présenterons trois aspects de l’espace dans la peinture classique en nous appuyant sur des exemples qui s’étendent de la période médiévale au XVIIe siècle. Dans certaines œuvres narratives, mais non seulement, l’espace pictural est un continuum temporel qui induit une
organisation logique. Ensuite, a contrario, dans d’autres images, la composition peut procéder par accumulation d’éléments iconographiques pour composer, évoquer, ou illustrer un discours. Enfin, l’espace pictural est envisagé comme un espace symbolique, voire sacré, qui permet de situer des êtres ou des individus spécifiques dans un environnement idéal afin d’induire ou de convoquer une réalité.

Cette intervention se tiendra à distance via zoom ici.

Organisé par :

Alice Bianchi (Université de Paris)

Michela Bussotti (EFEO, UMR CCJ)

Anne Kerlan (CNRS, UMR CCJ)



Citer ce billet
datwei (2022, 10 janvier). Le paysage classique en Chine : espace narratif et espace symbolique. Association française d'études chinoises 法國漢學協會. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aol6

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search