Aux couleurs de la Chine

Esprit N°470, Décembre 2020

Source d’inquiétude autant que de fascination, la Chine continue de représenter une énigme. Le socialisme « aux couleurs de la Chine » conjugue en effet un capitalisme sau-vage avec un pouvoir centralisé dans une synthèse politique inédite. Le dossier explore le nouveau souverainisme, le pouvoir numérique, le rapport aux minorités et la gestion de l’épidémie. À lire aussi : projet de danger perpétuel, du fanatisme à la radicalité, la dissidence discrète de Marc Fu-maroli, pour une philosophie de la préhistoire et la contro-verse Kundera.

Introduction – Aux couleurs de la Chine / Hamit Bozarslan, Anne-Lorraine Bujon

Xi Jinping ou le retour du to-talitarisme / Jean-Philippe Béja

Le pouvoir numérique chinois / Séverine Arsène

La nation chinoise de Xi Jinping / Judith Geng, Mei Yang

Le statut de Hong Kong et le néo-souverainisme en Chine / Sebastian Veg

La Chine de Xi face à la Covid-19 : bottes de cuir et vieilles dentelles / Justine Rochot

Les nouveaux dazibao / Catherine Capdeville-Zeng

à retrouver sur le site de la revue Esprit


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search