Résumés / Abstracts / 摘要 XXXIV-2/2015

Revenir au Sommaire du numéroXXXIV-2/2105

R. Bin WONG (王国斌), Revisiting Bureaucratie et Famine en Chine au XVIIIe siècle : Notes for Revising Contemporary Notions of Governance within and beyond China

Le premier livre de Pierre-Étienne Will, publié en 1980, ainsi que sa traduction anglaise, augmentée, de 1990, montrait aux historiens du XVIIIe siècle comment les politiques publiques chinoises s’employèrent alors à résoudre de sévères crises de subsistance, un fléau ayant affligé à cette époque bien des parties du monde. Cette étude fut la première d’une série de travaux nous ayant permis de mieux comprendre les moyens d’action et les priorités de l’État Qing. La comparaison entre les politiques anti-famines de la Chine de la moitié du XVIIIe siècle avec celles de la mi-XXe siècle offre des clefs stimulantes pour aider à expliquer pourquoi les secours de temps de disette fonctionnent mieux dans un contexte donné que dans un autre. Les politiques chinoises de la mi-XVIIIe siècle s’inscrivaient dans une approche globale de la gestion de l’ordre social et de son substrat matériel. Ces politiques chinoises du seuil de la période moderne témoignent d’une approche originale de la gouvernance, propre à jeter un éclairage nouveau sur certaines des différences entre les conceptions actuelles de la gouvernance en Chine et en Occident

English abstract

R. Bin WONG (王国斌), Revisiting Bureaucratie et Famine en Chine au XVIIIe siècle : Notes for Revising Contemporary Notions of Governance within and beyond China

Pierre-Etienne Will’s first book (published in 1980) and its English translation with revisions in 1990 introduced historians to eighteenth-century Chinese state policies to address severe subsistence crises, a threat found in many parts of the world during that century. This study became the first of several that have given us a clearer understanding of the Qing state’s capacities and priorities. The contrasting experiences of responses to famine in the mid-eighteenth and mid- twentieth centuries in China offer a challenging conundrum regarding why famine relief works better in some situations rather than others. The mid-eighteenth century Chinese policies toward famine were part of broader approaches to managing social order and its material foundations. They offer a distinctive early modern Chinese approach to governance that might help illuminate some differences between contemporary Chinese and Western notions of governance.

中文摘要

王国斌 (R. Bin Wong), 再讀《十八世紀中國的官僚制度與荒政》——對當 代中外治國理念的一點思考

魏丕信 (P.E.Will) 1980出版的首部著作及其1990年的英譯增改本向歷史學 界介紹了十八世紀的中國政府應對災荒的各項政策——而災荒則是這一時期 世界許多地區共同面對的問題。繼這部著作之後 ,多項研究使我們對清政府 的能力和施政重心有了更加清晰的認識。中國在十八世紀中期和二十世紀中 期的災荒中截然不同的救濟經歷向我們提出了一個難題,即在什麼情況下政 府對災荒的救濟更加有效。清政府在十八世紀中期採取的賑災政策是屬於更 廣泛的管理社會秩序及保證其物質基礎的方針的一部分。他們共同代表了一 套獨特的近代早期的治國經驗 ;這些早期的經驗也許可以幫助我們理解當代 中國與西方世界在治國理念上的區別。

*****

Mireille DELMAS-MARTY, À l’heure de la mondialisation que pouvons-nous apprendre du droit chinois ?

À l’heure de la mondialisation et de la nécessité d’accorder les systèmes juridiques, le droit chinois nous apprend, à travers son histoire et malgré ses singularités, qu’il n’est pas si radicalement différent des droits occidentaux qu’on le prétend parfois. Quand on analyse les processus transformateurs, plutôt que les concepts fondateurs, on retrouve certains parallélismes, qu’il s’agisse de constitutionnalisation du droit ou d’harmonisation des droits, ouvrant ainsi la voie à l’émergence d’un nouveau Jus commune, mondial mais pluraliste, imparfait mais vivant.

English abstract

Mireille DELMAS-MARTY, In the Age of Globalization, What Can We Learn from Chinese Law ?

In the age of globalization and given the need to reconcile legal systems, we recognize that Chinese law, throughout its history and despite its unique features, is not so radically different from Western law as is sometimes claimed. When analyzing its transformative processes rather than the founding con- cepts, we find certain parallels, whether in the constitutionalization of law or the harmonization of laws, thus opening the way for the emergence of a new jus commune (common law), global but pluralistic, perhaps imperfect but still operational.

中文摘要

戴米悅 (Mireille Delmas-Marty)

在全球化以及需要協調種種法律系統的 時代,中國法律即使有其獨特之處,卻通過它的歷史顯出,它並非如我們有 的時候所認為的,在根本上不同於西方法律。當我們分析法律的變化過程而 不是法律的奠基概念的時候,我們就看到,不論是法律的憲政化或是眾多法 則的協調化,它們之間有某些平行,因此為一種新的“共通法”打開了一條 湧現之路。該“共通法”是全球性的而且是多元性的,也許不完美但卻是活 生生地與時俱進的。

*****

Helen DUNSTAN, De la Paperasse à la Prison : Death in Custody, Law, and Career Advancement in the Mid-Qing Bureaucracy

De strictes règles de conduite observées par le personnel pénitentiaire constituent une des garanties protégeant les droits des prisonniers. Quoique le code des Qing ne dise mot des « Droits de l’Homme », il prévoyait néanmoins des punitions pour les mauvais traitements, voire les cruautés délibérées, que les geôliers — des non-professionnels — pouvaient être tentés d’infliger à leurs pensionnaires. Mais quelles raisons poussèrent un des plus éminents représentants de la bureaucratie territoriale de l’ère Yongzheng à menacer du châtiment—extralégal—de la bastonnade jusqu’à ce que mort s’ensuive les geôliers qui se rendraient coupables d’une des exactions décrites avec complaisance dans une directive promulguée en son nom ? L’article aborde cette question non en reprenant les lieux-communs généralement formulés sur l’État impérial tardif mais en se fondant sur des informations bien spécifiques au sujet du code pénal tel qu’il était dans les années 1730, ainsi que sur des indices sur les actions susceptibles d’impressionner suffisamment favorablement l’empereur Yongzheng à l’égard d’un fonctionnaire pour qu’il envisage ensuite de le promouvoir. Cet article, qui voudrait constituer un premier pas dans l’établissement d’une méthode pour l’étude de l’histoire des prisonniers dans la Chine prémoderne, vise aussi à montrer tout l’intérêt qu’il y a à s’attacher à la lettre, fut-elle rébarbative, des textes juridiques Qing, notamment en prenant en compte (1) l’éventail de peines à la disposition des juges pour punir les pires excès de cruauté que décrit la directive et (2) les amendements apportés aux lois pendant l’ère Yongzheng.

English abstract

Helen DUNSTAN, De la Paperasse à la Prison : Death in Custody, Law, and Career Advancement in the Mid-Qing Bureaucracy

One safeguard of the human rights of prisoners is a strict code of professional standards for prison officers. Although the Qing law code said nothing of “human rights,” it did prescribe sentences for a number of inmate-abuse offences, including deliberate cruelty, that its non-professional gaolers might be tempted to commit. Why, then, did one of the most senior officials of the Yongzheng-era territorial bureaucracy threaten the extra-legal punishment of beating to death for gaolers who committed any of the abuses described luridly in a directive issued in his name ? This essay addresses this question in terms not of commonly-accepted generalities about the late imperial Chinese state but rather of specific information about the penal code as it existed in the 1730s and some pertinent hints as to what it took to impress Yongzheng with one’s qualifications for one’s next step up the career ladder. Intended partly as a first step towards developing a methodology for studying the history of the premodern Chinese prisoner, the essay also illustrates the benefits of close attention to the rebarbative letter of Qing law as we consider (1) the sentenc- ing options available for the most heinous cruelty offences that the directive describes, and (2) the revisions to the law that took place in the Yongzheng era.

中文摘要

鄧海倫 (Helen Dunstan), 從文案堆到監獄 :監斃,法律,清代中期的晉 升門路

有嚴 謹的監獄官吏專業準則,才能擔保囚犯的人權。雖然《大清律例》 對“人權”不著一字,關於牢獄內部非專業的禁卒可能會犯的多種濫用行徑, 包含陵虐罪囚,它倒是定下處罰規則的。然而什麼原因促使雍正朝的一位兩 江總督,威脅那些違反以他的名義發 出的檄稿而暗用非法監斃的禁卒們五刑之外的杖斃 ?本文試圖不從對中華帝國晚期國家的普通意識來探索該問題, 而是從1730年代存在的刑法之相關的特別資訊,和從有關 個人仕途之遷升所 需的資格當中哪些會給雍正皇帝留下印象的某些合宜暗示,來考察該問題。 本文企圖作為發展近代中國囚犯研究方法的起步,也 要細讀《大清律例》字 面意思,針對(1)所有對該檄稿所描寫最殘忍的非法監斃的可行處罰選擇, 以及針對(2)雍正時期的法律條文之修訂。

*****

LI Bozhong, The “Daoguang Depression” and the “Guiwei Great Flood” : Economic Decline and Climatic Cataclysm in Early Nineteenth-Century Songjiang in a New Perspective

L’économie chinoise connut au XIXe siècle un recul très marqué, la prospérité du XVIIIe siècle laissant place à la récession au siècle suivant. Ce revers donna lieu à une crise sociale de grande ampleur, celle que l’on appelle « la crise du XIXe siècle ». Comme ce changement s’amorça pendant le règne de Daoguang (1820-1850), on parle volontiers de « récession Daoguang ». Celle-ci peut être attribuée à plusieurs facteurs, parmi lesquels la catastrophe climatique mondiale qui eut lieu au début du XIXe siècle fut un des plus importants. Cette catastrophe n’a pourtant pas été assez prise en compte dans les études passées sur la crise chinoise du XIXe siècle. À partir de l’exemple de la préfecture de Songjiang, cet article montre comment déclin économique, catastrophe climatique et crise sociale entretinrent des liens étroits.

English abstract

LI Bozhong (李伯重), The “Daoguang Depression” and the “Guiwei Great Flood” : Economic Decline and Climatic Cataclysm in Early Nineteenth–Century Songjiang in a New Perspective

China’s economy saw a great retrogress in the nineteenth century. It was going down from the eighteenth-century prosperity to the nineteenth-century recession. The downturn resulted in a full blown social crisis—the so-called Nineteenth-Century Crisis. Because this great change began in the Daoguang Reign (1820-50), it is called “the Daoguang Depression.” The depression can be attributed to many factors, among which the early nineteenth-century global climatic cataclysm is one of the most important, but has been neglected in the previous studies of the Chinese nineteenth-century crisis. In this article, the author takes Songjiang as an example to find the relationship between economic decline, climatic cataclysm and social crisis.

中文摘要

李伯重 (Li Bozhong ), “道光萧条”与“癸未大水”― 十九世纪初期松江的 经济衰退与气候剧变新解

中国经济在自十九世纪出现重大逆转,从十八世纪的长期繁荣转入十九世 纪中期以后的长期衰退。这一巨变导致了全面的社会危机,即“十九世纪的危 机”。这个逆转始于道光朝,因此被称为“道光萧条”。导致这个萧条的原因很 复杂,其中之一是十九世纪初期全球气候变化所引起的农业生产条件的恶化。 这一点在以往关于十九世纪危机的研究中一直被忽视。此本文以松江地区为 例,具体地观察经济衰退、气候变化和社会危机之间的关系。

*****

Xiaohong XIAO-PLANES, Un contestataire de la politique agricole de Mao Zedong : Deng Zihui en 1953-1962

Responsable du Département du travail rural du PCC, Deng Zihui (1896-1972) s’est opposé trois fois, en 1953, 1955 et 1962 à la politique agricole de Mao Zedong, d’abord contre le rythme acharné de la collectivisation agricole, puis pour mieux restaurer les conditions d’existence des paysans au lendemain de la folie du Grand Bond en avant. Sa prise de position persistante en faveur du système du contrat familial lui valut la révocation. Perspicace et courageux, Deng était, dans les hautes sphères du pouvoir, l’un des rares dirigeants à contester le dogme maoïste de la révolution continue et à saisir l’importance juridique de la défense des droits des paysans. Son action et ses rapports avec Mao nous permettent de comprendre, dans sa complexité et dans la continuité avec la période de réforme post-maoïste, le fonctionnement du régime autoritaire de la première Chine populaire. Sa trajectoire se confond finalement avec le cheminement sinueux de la construction de l’État moderne en Chine.

English abstract

Xiaohong XIAO-PLANES, An Opponent of the Agricultural Policies of Mao Zedong : Deng Zihui, 1953-1962

The Director of the Rural Work Department of the Central Committee of the Chinese Communist Party, Deng Zihui (1896-1972), opposed the agricultural policies of Mao Zedong three times, in 1953, 1955 and 1962, first contesting the unrelenting pace of agricultural collectivization and later advocating the restoration of the living conditions of the peasants after the serious devasta- tion of the Great Leap Forward. His persistent position in favor of the family contract system brought on his ouster by Mao. Perceptive and courageous, Deng was one of the rare leaders within the highest circles of power to con- test the Maoist dogma of perpetual revolution and to fully understand the legal importance of the defense of the rights of the peasants. His actions and his relationship with Mao allow us to understand, in its complexity and in its continuity with the period of post-Maoist reform, the workings of the authoritarian regime at the inception of the People’s Republic of China. His personal trajectory is ultimately entwined with the circuitous course of the construction of a modern state in China.

中文摘要

萧小红 (Xiaohong Xiao-Planes), 邓子恢 :一个毛泽东农业政策的反对者 (1953-1962)

中共中央农村工作部部长邓子恢(1896-1972)曾于1953,1955和1962年 三次反对毛泽东的农业政策 :最初反对盲目加快农业集体化的速度 ;在大跃进 严重破坏之后,则为了更好地重建农民的生存条件。由于坚决主张在农村实行 包产到户 制度,他最终遭到毛的罢黜。在中共权力高层,邓子恢是为数不多 的富有远见和勇气的领导人。他敢于质疑毛泽东继续革命的教条,并且从法 律的高度认识农民权利 的重要性。 邓子恢的所做所为以及他与毛的关系,表 现了在专制体制下政治行动的复杂性,并且表明了毛之后的改革与以往争论的 连续性。邓子恢的经历还从一个侧面揭示了中国建设现代国家的曲折道路。

*****

Timothy BROOK, Telling Famine Stories : The Wanli Emperor and the “Henan Famine” of 1594

Alors que, en 1594, le Henan risquait de basculer dans la famine, Yang Dongming, secrétaire au ministère de la Justice, demanda par un mémoire à l’empereur Wanli que soient prises des mesures exceptionnelles pour éviter que la disette qui affligeait la province ne se change en catastrophe de grande ampleur. Son mémoire eut un succès inattendu auprès de l’empereur, qui accorda à Yang le soutien qu’il réclamait. Ce succès était dû pour partie au fait que le mémoire était accompagné d’un album illustré dépeignant des scènes de famine, faisant appel à une rhétorique de la souffrance, de la menace et du secours, propre à convaincre Wanli qu’il devait agir. D’autres facteurs jouèrent aussi dans la décision, comme le souvenir encore très vif dans l’opinion de la famine exceptionnelle de 1587, que la cour gardait encore parfaitement en mémoire. Un troisième facteur fut le désir qu’avait Wanli d’asseoir la bonne réputation de sa favorite, Dame Zheng, en vue d’obtenir que le fils qu’il avait eu avec elle soit désigné comme prince héritier. Si les secours eurent l’effet escompté, il semble aussi que la famine ait été moins sévère que ne le redoutait Yang. La relation qu’entretinrent en ce cas la catastrophe et les secours prodigués fut moins déterminée par la gravité de la première que par les contextes politiques et rhétoriques qui motivaient les seconds.

English abstract

Timothy BROOK, Telling Famine Stories : The Wanli Emperor and the “Henan Famine” of 1594

As a famine was building in Henan province in 1594, Yang Dongming, a secretary in the Ministry of Justice, petitioned the Wanli emperor for special assistance to prevent dearth from turning into a massive disaster. He was surprisingly successful in getting the emperor’s attention and support. His success depended in part on his including in his memorial an illustrated album of scenes from the famine, which set up a rhetoric of suffering, threat, and relief that persuaded Wanli to act. Other factors also played a part. A second factor was the powerful public memory of the unprecedented famine of 1587, which still haunted the court. A third was the opportunity this intervention gave Wanli to promote the good name of his favourite consort, Lady Zheng, whose son he was struggling to have named as the heir apparent. Although the relief was successful, the famine ended up being less severe than Yang had anticipated. The relationship between famine and relief was thus not so much the severity of the one as the political and rhetorical contexts enabling the other.

中文摘要

卜正民 (Timothy Brook), 敘述飢荒 :萬曆皇帝與1594年的“河南飢荒”

當河南在1594年正要陷入飢荒的時候,刑部尚書楊東明請求萬曆皇帝對即 將面臨大飢荒的飢民們做出特別援救。他的請求出乎意外地取得皇帝的注意和 支持。這個成功部分歸功於他在奏摺裡附上了飢民圖,很有力地說明飢民們遭 受的痛苦、威脅並且需要拯救,因而說服萬曆的賑災行動。除此之外,還有其 他的因素促使萬曆行動。第二個因素是,朝廷尚未忘記1587年的飢荒。第三個 原因是,該賑災之舉給萬曆一個良機,宣傳他寵愛的鄭夫人之好名聲。萬曆企 圖讓鄭夫人的兒子成為他的帝位繼承人。朝廷成功地救濟了該飢荒,雖然飢荒 事實上並沒像楊東明原先所以為的那麼嚴重。決定飢荒與救濟之間的關係,不 在於飢荒是多麼嚴重,而在於政治環境和表述飢荒的修辭。

*****

Susan NAQUIN, Paul Houo 霍明志, A Dealer in Antiquities in Early Twentieth Century Peking

Paul Houo (Huo Mingzhi 霍明志, 1880 ?-1949 ?), catholique chinois éduqué dans une institution de langue française, fit carrière comme marchand d’antiquités à Pékin. À travers les services fournis à ses clients, mais aussi ses écrits et les objets qu’il procura à des acheteurs étrangers pendant les décennies troublées des années 1900 aux années 1940, Houo devint un des protagonistes du débat interculturel qui s’engagea alors sur l’art chinois, la notion d’authenticité, et le passé chinois. Prenant pour point de départ l’œuvre-clef de Houo, Preuves des antiquités de Chine, cet article tente de situer la vie de Houo et la place qui fut la sienne sur le marché de l’art, des antiquités et des curiosités de Pékin. Nous examinons plus en détail les statues de divinités en tuiles vernissées liuli (琉璃神像) dont il fournit la description afin de reconstituer la provenance et le parcours ultérieur des objets qu’il avait réunis.

English abstract

Susan NAQUIN, Paul Houo 霍明志, A Dealer in Antiquities in Early Twentieth Century Peking

Paul Houo (Huo Mingzhi 霍明志, 1880 ?-1949 ?) was a French-educated Catholic who made a career as a seller of antiquities in Peking. Through these services, through his writings, and through the goods that he sold to foreign buyers in the unsettled decades between 1900 and 1940, Houo became part of a cross-cultural conversation about Chinese art, authenticity, and the Chinese past. This essay uses his major publication, Preuves des antiquités de Chine 達 古 齋古證錄 (1930), to anchor an account of his life and a preliminary study of his place in the art, antiquities, and curio markets of Peking. Lead-glazed Liuli statues of gods (琉璃神像) are used for a closer look at the provenance and fate of the goods that he assembled.

中文摘要

韓書瑞 (Susan Naquin), 霍明志 :二十世紀初北京的一位古董商

霍明志(1880 ?-1949 ?)是中國天主教徒,就讀於法語學校,在北京從事 古董生意。因他對他的顧客所提供的服務,因他的著作,也因他在1900-1940 年這段動盪不安的時期當中為其外國顧客所尋得的古董品,霍明志成為有關 中國藝術、古董真假以及中國的過去之文化交流辯論的成員之一。本文援用 了他的主要論著,《達古齋古證錄》(1930),以勾勒他的生平並且闡明他 在北京的藝術和古玩市場的地位。我們將細察他所蒐集的琉璃神像,以便更 仔細地觀察這些古董品的來龍去脈。

*****

Wilt L. IDEMA, Animals in Court

Les scènes de procès figurent en bonne place dans les épopées animalières. Cette remarque s’applique aussi bien aux récits du domaine européen qu’à leurs équivalents de la littérature chinoise traditionnelle. Cet article s’intéresse à deux confrontations judiciaires entre animaux : l’une, opposant l’hirondelle au moineau, nous est connue à travers deux versions de Dunhuang ; l’autre, un procès mettant aux prises le chat et la souris, nous a été transmise par de nombreuses versions datant des derniers siècles de la Chine impériale et d’après. La version longue du procès de l’hirondelle et du moineau a préservé ce qui se trouve être la description la plus détaillée d’un procès dans la Chine des Tang. La plupart des versions du procès de la souris contre le chat ont quant à elles pour cadre la cour infernale du roi Yama : ce dernier, sensible au premier abord aux plaintes de la souris envers la cruauté déraisonnable du chat, changera vite d’avis lorsqu’il apprendra l’étendue des dégâts que sont susceptibles de causer les rongeurs, et finira par ordonner au chat d’en exterminer autant qu’il le pourra. Les formes littéraires par lesquelles nous ont été transmises ces histoires vont des poèmes narratifs aux pastiches d’actes judiciaires en prose en passant par de longues chantefables. Nos remarques sur les nombreuses versions du procès opposant chat et souris sont illustrées par de larges extraits d’œuvres, dont la traduction intégrale d’une plainte parodique en prose.

English abstract

Wilt L. IDEMA, Animals in court

Court cases are a popular feature of beast epics. This applies not only to the beast epic in medieval Europe, but also to comparable works in traditional China. This article focuses on the court case of the swallow vs. the sparrow, which is known from two versions from Dunhuang, and on the court case of the mouse vs. the cat, which circulated widely in many different versions in late imperial China and beyond. The long version of the court case of the swallow vs. the sparrow actually provides the most detailed description of court procedure in Tang China. Most of the adaptations of the court case of the mouse against the cat are set in the underworld office of King Yama : while Yama is at first persuaded by the account of the mouse about the cat’s unreasonable cruelty, he quickly changes his mind when he learns about the damages caused by mice and rats, and orders the cat to kill as many rodents as possible. The literary formats of the adaptations vary from verse narratives and long prosimetric ballads to prose case files. The discussion of the many adaptations of the court case of the mouse vs. the cat is illustrated by exten- sive translations, including a complete translation of the version as case file.

中文摘要

伊維德(Wilt Idema), 動物告狀

動物史詩當中經常出現告狀場景。這現象不僅出現在歐洲中古世紀的動物 史詩裡,也出現在傳統中國可類比的作品裡。本文主要探討兩個例 子 :其一 是來自兩種敦煌變文的燕子賦(雀奪燕巢),其二是晚清及其後廣傳的多種版 本的老鼠告狀(告貓耗子伸冤)。燕子告狀的長編故事事實上 提供了很多有關 唐代訴訟程序的細節。大多數的“老鼠告狀”都以閻羅王的審判為主 :閻羅王 先被老鼠控告貓的殘酷之說辭說 服,然而當他聽見耗子到處咬吃而造成 破壞 的時候,他就命令貓盡可能地吃掉老鼠。所採用的文學表達方式多樣 :俗賦、 歌謠、寶卷等文體。老鼠告狀的故事也有其他表達形式,包含一本判例大全。

 

Revenir au Sommaire du numéroXXXIV-2/2105